La question revient souvent : quelle intérêt y’a-t-il à commencer la traction avec une aile monopeau plutôt qu’une aile à caissons standard ?

Essayons de donner une réponse à cette question.

Ailes à caissons Vs Monopeau

Pour commencer, il convient de rappeler la différence majeure entre les deux. En effet, les ailes à caissons sont des kites composés de caissons qui se remplissent d’air une fois en vol. Le bord d’attaque est ouvert et ces entrée d’air permettent à l’aile de se gonfler et de le rester. Grâce à ce système, l’aile dispose d’un profil, c’est à dire qu’elle à un volume. Le résultat c’est qu’une aile à caissons (ouverts ou fermés) fonctionnent comme une aile d’avion et développe une force de traction par un effet de pression et de dépression. C’est aussi ce principe qui permet à une aile de développer du lift dans le but de sauter.

Les ailes monopeau, elles, fonctionnent très différemment puisqu’elles n’ont pas de caissons. Elles ont une seule peau dans laquelle le vent s’engouffre. Techniquement c’est beaucoup plus simple à comprendre. Lorsque le vent vient taper dans l’intrados, ça génère une force de traction. Ici, pas de principe de profil, de pression ou de dépression. C’est comme tendre un drap entre deux fils, si il prend au vent, ça tire !

Avantages et inconvénients : Solidité

La première différence que l’on peut noter se trouve au niveau de la solidité. En effet, une aile à caissons, même ouverts, est remplie d’air. Ainsi, lorsqu’elle frappe le sol avec force, l’aile se déforme et l’air doit s’échapper quelque part. Une aile bien faite est suffisamment solide pour que l’air s’échappe par les entrées d’air sans que les coutures ne lâchent. Il arrive cependant qu’un gros crash créé tellement de puissance que l’air ne cherche à s’échapper par un point de faiblesse entraînant un déchirement du tissu ou l’explosion d’une couture.

Avec une monopeau, ce problème n’existe pas. L’aile n’à qu’une peau, et lorsque qu’elle touche le sol, elle se replie sur elle même comme si on jetait un t-shirt par terre. Niveau robustesse, avantage donc aux monopeaux même s’il s’avère que les explosions de caissons sont tout de même assez rares si l’aile est utilisée dans les bonnes conditions, la monopeau est virtuellement indéchirable de cette manière.

Information interressante, les monopeaux prennent également moins de place une fois pliées ce qui peut être un argument pour ceux qui se baladent en permanence avec 5 ou 6 tailles dans leur sac.

Avantages et inconvénients : Puissance

Généralement, lorsqu’un adulte débute avec une aile à caissons 4 lignes, il s’oriente vers une taille de 3.0 à 5.0 en fonction du sport pratiqué et du lieu de pratique. Avec une 4.0m² par exemple, un gabarit de 60 à 80 kgs bénéficiera de suffisamment de puissance pour se faire tracter sur un engin à roulettes comme un mountainboard ou un buggy.

Pour bénéficier de la même puissance avec une monopeau, un pilote aura besoin d’une taille de voile plus petite. En effet, à taille équivalente, les modèles monopeaux développent plus de puissance. Ainsi, pour le même pilote, il faudra opter pour une taille de 3.0m² environ.

Sur ce point là, pas d’avantages particuliers puisqu’une aile monopeau sera certes plus puissante mais aussi moins polyvalente. Même si la puissance sera plus grande à taille similaire, l’aile monopeau sera moins capable de s’adapter à des conditions différentes et offrira moins de confort dans un vent rafaleux. Ce qui nous amène à la question de la plage d’utilisation.

Avantages et inconvénients : Plage d’utilisation

La plage d’utilisation correspond aux conditions de vent dans lesquelles sera utilisable une aile. Chaque taille peut être utilisée dans une plage de vent minimum et maximum. Cette plage varie selon le poids du pilote et son expérience du pilotage.

Toutefois, il est clair que les ailes à caissons standards offrent une plage de vent plus importante. En effet, elle couvre une plage légèrement plus important à taille équivalente ce qui permet de s’adapter à différentes conditions avec une seule et unique taille. Mais c’est sur son comportement que va se faire la différence. Une aile à caissons offre en effet plus de polyvalence c’est à dire qu’elle va être capable d’encaisser des rafales sans générer énormément de puissance supplémentaire.

Ce n’est pas le cas des ailes monopeau qui (lorsque le vent s’engouffre à l’intérieur) subissent pleinement les changements de puissance. Une aile monopeau aura donc tendance à être moins douce dans le vent capricieux ce qui rendra l’expérience moins agréable et plus poussive.

S’ajoute à cela la fenêtre d’utilisation. Une fois gonflée, une aile à caissons conserve sa forme tant que la pression de l’air à l’intérieur des caissons est suffisante. La conséquence c’est que l’aile est plus « solide » et moins « molle » et aura donc tendance à mieux rester en forme en bords de fenêtre. C’est l’inverse avec la monopeau qui se repliera sur elle-même beaucoup plus facilement en bord de fenêtre.

Il en résulte une fenêtre du vent élargie pour les ailes caissons qui permettra de faciliter la navigation et particulièrement la remontée au vent. Pratique lorsqu’on commence à rouler sur un mountainboard ou un char à cerf-volant.

Conclusion

Comme souvent, la question n’appelle pas de réponse absolue. Chaque modèle dispose de ses propres avantages et inconvénients. Si les monopeaux sont plus solides et moins encombrantes, elles offrent moins de polyvalence et une expérience de pilotage moins confortable qu’une aile à caissons.

A chacun donc de se faire une idée et de choisir l’aile qui lui convient en gardant à l’esprit un dernier point, les ailes monopeaux sont légèrement moins chères à taille équivalente.

 

En savoir plus sur les différences entre ailes à caissons et les ailes monopeaux

Out Side Shop vient d’ouvrir ses portes !

La boutique Out Side, au Tholonet (5 minutes d’Aix-en-Provence et 30min de Marseille), est ouverte depuis peu et propose notamment un super rayon dédié au cerf-volant.

On y retrouve d’abord un large choix de cerfs-volants delta pilotables pour tous les niveaux et pour toutes les disciplines. La boutique offre d’ailleurs une étonnante variété de couleurs et de déclinaisons, une exhaustivité à laquelle les accros de cerf-volant n’étaient plus habitués dans la région.

En plus des 2 lignes, le magasin dispose d’un mur complet rempli de monofils pour les enfants et de grands modèles pour les adultes. Là encore, on remercie Out Side Shop pour la palette de monofils en tout genre qui va des classiques Eddy multicolores aux pieuvres géantes en passant par toutes sortes d’animaux plus jolis les uns que les autres.

Pour les amateurs de pilotage de précision, la quasi totalité des cerfs-volants 4 lignes du marché sont proposés. La gamme Revolution est d’ailleurs présente au shop même si la plupart des modèles se font uniquement sur commande (combinaisons modèles/couleurs obligent).

Enfin, et ce n’est pas un détail, on peut retrouver au magasin d’Aix un énorme catalogue de pièces détachées et d’accessoires.

Pour la fabrication et la réparation d’abord, puisqu’on peut y acheter des tubes et joncs carbone et fibre de toutes tailles et de tous diamètres. Même chose pour les tissus et pièces de connections.

Enfin, tous les accessoires pour la pratique du cerf-volant viennent compléter une offre déjà bien étoffée avec un choix d’anémomètres, de sacs de transport, de poignées et de lignes vraiment varié.

Une excellente nouvelle pour tous les amateurs de kite du Sud de la France qui trouvent enfin un magasin à la hauteur de leur passion avec des vendeurs vraiment sympas pour vous conseiller ou vous aider.

On vous recommande donc d’y passer faire un tour si vous avez besoin d’une pièce, d’un cerf-volant précis ou même pour passer un bon moment à contempler les différentes pièces qui tapissent le mur du fond !

Le site du magasin Out Side d’Aix.

La Boutique du cerf-volant est un site de vente en ligne spécialisé dans le cerf-volant.

Depuis 2015, la Boutique dispose également d’un show-room à Gardanne, entre Marseille et Aix-en-Provence où l’on peut venir et découvrir des dizaines de modèles.

Pour obtenir des conseils avant de commencer et voir tous les cerfs-volants pour mieux choisir son modèle, les Marseillais apprécieront de pouvoir se rendre au magasin pour découvrir les plus grandes marques comme HQ, Colours in Motion, Prism ou encore Revolution.

La Boutique du cerf-volant propose également un large choix de matériaux pour la fabrication et la réparation. Alors, si vous avez perdu un connecteur ou que vous avez cassé le bord d’attaque de votre kite, n’hésitez pas à passer rendre visite à Ben et son équipe.

En plus des cerfs-volants deltas pilotables, la Boutique propose une une grande palette de cerfs-volants monofils, d’ailes de traction et de jeux de vent.

Tout ce qu’il faut pour s’amuser, que l’on soit enfant ou adulte, pour glisser, et pour décorer la maison et le jardin.

Comment trouver la Boutique du Cerf-volant ? Rendez vous ici.

 

 

Focus aujourd’hui sur un site partenaire : Longskate-boardshop.com

Le site propose une belle sélection de longboards à tous les prix, pour tous les usages.

On y retrouve les plus grandes marques comme Loaded, Bustin, Sector 9 ou Globe aux côtés de marques plus accessibles pour les débutants au budget limité.

Au rayon des pièces détachées, on retrouve une grande palette de roues de toutes duretés, de trucks de toutes couleurs, de gommes et de roulements.

Les fondateurs du site n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’ils ont déjà fait leurs armes sur le site leader du Powerkite en France : Powerkiter.fr.

Les mêmes ingrédients sont donc réutilisés dans la recette Longskate-boardshop avec deux axes principaux : une livraison rapide et un service client hyper réactif.

Le shop propose donc des dizaines de boards et tout un tas d’accessoires et d’équipements qui sont continuellement en stock au magasin pour expédition immédiate après la commande.

De même, pour un conseil sur le sport, sur le matériel ou pour discuter de la pluie et du beau temps, un conseiller est disponible au téléphone toute la semaine.

Bref, une boutique à ne pas louper si vous cherchez où acheter votre première planche de longboard ou à remplacer vos roulements.

 

Le Fazer XL de chez HQ est très apprécié des cerfs-volistes adeptes de vitesse extrême.

Avec ses 2,80m d’envergure, le Fazer XL est la version agrandie de 73cm du Fazer. Ce cerf-volant hyper maniable vole vite et répond très bien aux ordres du pilote.

En plus de sa vitesse super-sonic, le Fazer XL développe aussi une bonne force de traction. De quoi se faire de supers sensations quand les conditions sont au rendez-vous.

Grâce à sa construction haut de gamme et sa structure épaisse (carbone 8 et 10mm), le Fazer XL est solide et capable d’évoluer dans une large plage de vent, notamment les conditions de vent fort.

Destiné aux pilotes confirmés, le HQ Fazer XL connait beaucoup de succès sur cette gamme où il n’a pas vraiment de concurrent.

Conseillé pour être utilisé avec des lignes 140kg, il convient de s’armer de longueurs différentes pour profiter au mieux de tous les aspects de sa personnalité.

A retrouver chez nos confrères de la Boutique du Cerf-volant.

UNIQ c’est le nom de la nouvelle gamme d’aile de la marque Peter Lynn. Derrière cette appellation, se cache 3 nouvelles ailes monopeau pour découvrir la traction terrestre : la Uniq Play, la Uniq TR, et la Uniq Quad. Petit aperçu des principaux avantages de ces nouveautés.

Une aile monopeau ? Pour quoi faire ?

Déjà parce que c’est plus facile à faire ! Et bien oui, moins de tissu, moins de coutures, moins de temps d’assemblage et donc une facture moins salée au final, pour la marque et pour nous aussi :)

Bon OK, l’argument prix est bien réel mais il faut quand même le relativiser. Si la UNIQ Quad (le modèle 4 lignes avec des poignées) est proposée environ 40 à 50€ moins chère que ses concurrentes à caissons, les petites UNIQ Play (le modèle 2 lignes pour les kids) sont quant à elles placées sur le même niveau de prix que les Hype, Symphony et autres CK Air. Il faut dire que la quantité de tissu économisée sur de si petites tailles doit représenter un coû tvraiment marginal sur le coût total de fabrication de l’aile, des lignes, de la barre et du sac. Mais bon, c’est toujours ça de pris et on retiendra tout de même que les mono-peaux, c’est moins cher.

Et donc, pour le prix, qu’est ce que j’ai de plus… ou de moins ?

Avoir moins de tissu, en soi, ce n’est pas vraiment utile. En revanche, n’avoir qu’une seule peau sur une aile de traction, ça à deux avantages énormes : ça prend moins de place et c’est « beaucoup » plus solide.

Au niveau de l’encombrement, c’est simple, on a moins de tissu, donc l’aile se replie encore plus facilement et prend encore moins de place dans le sac. C’est déjà un plus sur les petits modèles (qui sont désormais livrés dans des sacs plus petits que votre tablette tactile adorée), ça l’est encore plus sur les grandes tailles qui tiennent dans un mouchoir de poche. Et c’est vraiment utile ! En effet, imaginez-vous partir pour une balade de 40 kms en buggy sur les plages Vendéennes, la météo annonce des conditions variables pour la matinée, vous sortez la 2.0 pour partir et le vent tombe à 15 kms de la maison. Pas de panique, avec vos ailes monopeaux, vous avez la possibilité d’emporter 4 tailles dans votre poche là où vous mettiez seulement 2 grosses ailes à caissons avant. Bien sur, je grossis le trait, mais l’idée est là.

Et la solidité alors?

Là on entre dans le vif du sujet. Si à première vue une aile monopeau est moins solide (une seule peau, moins de renforts, moins de coutures), elle à néanmoins le gros avantage de ne pas être gonflée d’air. Le résultat est simple, lorsqu’elle s’écrase par terre, elle se plie en accordéon en créant un très faible impact. Donc oui, on peut le dire, pour tout ceux qui se lancent dans la traction terrestre avec une aile comme la Uniq, vous aurez beaucoup moins de chances d’exploser un caisson au premier gros crash… De toute façon elle n’a pas de caissons 😉

Et la performance dans tout ça ?

La Uniq tire plus qu’une aile à caissons à taille équivalente. Oui, mais c’est aussi moins « smooth » et moins précis à piloter. On gagne en puissance de traction, mais on perd un peu en polyvalence. Sans grand impact pour les néophytes, les ailes de la série Peter Lynn Uniq dispose par contre d’un avantage notable (qui est vrai aussi pour la Peak de Flysurfer), une plage de vent réaxée vers la plage basse (oui mais au détriment de la plage haute). On obtient donc des ailes qui partent encore plus tôt et permettent de profiter de nombreuses sessions de light wind (parfait pour les débutants pour mettre un pied à l’étrier sans se faire peur) mais qui ne permettent pas la même polyvalence que les modèles classiques quand le vent vient à forcir. On ne peut pas tout avoir.

En conclusion

Pour finir, disons que c’est différent ! Si les Ailes de la série Uniq ne remplaceront pas les caissons pour les Powerkiters chevronnés qui cherchent la stabilité, la remontée au vent et la polyvalence, il n’en demeure pas moins qu’elles représentent une excellente alternative pour commencer la traction, sans vider totalement le porte-monnaie, avec un kite (quasi) incassable facile à mettre en oeuvre et à entretenir.

Plus d’informations sur la Uniq sur le blog de Powerkiter.fr : Aile de traction monopeau : série Uniq de Peter Lynn

Vous voulez acheter votre premier cerf-volant pour débuter ?

Selon votre profil et votre lieu de pratique, le cerf-volant qu’il vous faut sera différent. Pour les adultes, pour les enfants, pour le vent faible, pour le vent fort, pour le freestyle ou la vitesse, il existe des dizaines de modèles de cerfs-volants différents ! Pas facile de s’y retrouver lorsqu’on cherche à acheter son premier cerf-volant pour débuter.

Un premier cerf-volant pour enfant

S’il s’agit de trouver un premier modèle pour un enfant en bas âge, il faut regarder du côté des cerfs-volants monofils pour enfants. Comme leur nom l’indique, il ne sont équipés que d’une seule ligne ce qui les rend relativement simple à utiliser. Généralement, les cerfs-volants monofils pour les enfants volent « tout seul » dans des conditions de vent très léger. Il en existe de toutes les formes mais le design n’a pas d’impact majeur sur les performances. La plupart des modèles sont recommandés pour des enfants de 4 ans minimum. Ce genre de cerf-volant ne présente pas vraiment de danger en soi mais il convient tout de même de surveiller les plus petits pour ne pas qu’il s’accroche avec la ligne.

Acheter un cerf-volant pour un ado

Les cerfs-volants monofils sont facile d’accès et ne nécessitent aucune connaissance pour être pris en main. Cependant, ils s’avèrent un peu trop simple pour des enfants de plus de 8 ans et les jeunes adolescents. Comme leur pilotage se résume à tenir la ligne, les « grands » enfants ont vite fait le tour de la question. En général, ces derniers s’amusent bien plus avec les modèles débutants de cerfs-volants pilotables 2 lignes. Ces kites 2 lignes permettent de commencer à faire les premières figures de freestyle ou du moins à apprendre les bases du pilotage. Les cerfs-volants les moins chers sont en général assez petits et dotés d’une structure souple qui permet à la fois un décollage facile et une grande capacité d’adaptation aux conditions de vent. Si le budget le permet, il vaut mieux immédiatement s’orienter vers un cerf-volant moyen (30-50€) qui offrira plus de contrôle notamment grâce à une meilleure rigidité.

Mon premier cerf-volant pour adulte

Les adultes pourront s’amuser eux-aussi avec un premier modèle de cerf-volant de taille moyenne. Le choix d’un kite avec structure carbone de taille moyenne (130-170cm d’envergure) offre de grandes possibilités pour commencer à apprendre des figures dans la plage moyenne. Certains modèles sont dédiés à une pratique particulière comme le « light wind » par exemple. On retrouve donc des cerfs-volants de gamme moyenne qui sont assez petits et très légers pour pouvoir voler dans les conditions de vent très faible. De la même manière, il existe des modèles de « puissance » à tous les tarifs. C’est une discipline particulière du cerf-volant qui fait de nombreux adeptes et qui consistent tout simplement à opter pour un kite puissant qui génère une importante force de traction dans le but … de se faire tracter !

De quoi ai-je besoin pour commencer ?

La plupart du temps, les cerfs-volants pour débuter sont vendus complets et « prêts à voler » avec tout le nécessaire pour commencer : le kite, les lignes, les poignés. Le tout est souvent fourni avec un manuel dans une housse en toiles qui permet de transporter le cerf-volant. Attention, même sur les modèles d’initiation, il arrive que les cerfs-volants haut de gamme soient vendus « nus » ou seulement avec les poignées. Vérifiez-bien le contenu du pack avant de vous lancer mais quasiment l’ensemble des cerfs-volants des grandes marques bon marché sont livrés complets : HQ Kites, Wolkensturmer, Colours in Motion, Prism, Spiderkites, Elliot.

Cerf-volant de traction : Revolution Blast ou Supersonic

L’avis de Chenal, pilote confirmé et heureux possesseur des Revo 1.5 B-Series, Supersonic et Blast.

Ton avis sur le Revolution Supersonic ?

Le Supersonic porte bien son nom, c’est un cerf-volant ultra-rapide qui ne développe pas autant de traction qu’un Revo de la série Blast. Plus petit qu’un Blast ou qu’un Rev II, il reste hyper maniable et même bluffant pour faire des manœuvres à haute vitesse comme les slides en reverse. Comparé à un Standard 1.5, on peut dire que le Supersonic tire deux fois plus !

Dans le vent léger, le Supersonic vole vite mais devient relativement technique à piloter. Il atteint pleinement son potentiel dans la plage moyenne (12-15knts).

Définitivement pas le Revolution pour commencer, le Supersonic est pour autant un super cerf-volant, qui offre du challenge au pilotage, et énormément de Fun.

Et le Revolution Blast alors?

De son côté, le Blast est moins rapide mais génère plus de traction, même dans les conditions de vent faible grâce à son bord d’attaque 1/4inch LE. Un peu plus gros et lourd que le Revo Supersonic, seul le PowerBlast offre encore plus de sensations de traction.

Le Blast se comporte parfaitement dans le light wind et offre des performances plus que respectables. Ca reste toutefois du sport dans moins de 6-7knts et on prend largement plus de plaisir dans la plage moyenne, même si ça tire sur les bras (c’est fait pour ça!).

En conclusion

Les deux modèles reste assez précis et maniable (surtout le Supersonic) et on passe tout ce qu’on veut avec, si l’on a un peu d’expérience en Revolution.

Si de son côté le Supersonic est super marrant pour passer des tricks à Mach II, le Blast est plutôt à réservé à la traction pure, voire à une utilisation en char (ou autre engin pour les amateurs).

L’un comme l’autre ne remplace toutefois pas un Rev ou un 1.5 pour les figures exigeantes, notamment niveau « élégance en vol ».

 

Je veux acheter un cerf-volant Revolution Supersonic

Je veux acheter un cerf-volant Revolution Blast

 

Je n’avais jamais entendu parler du HQ Atomic avant cette semaine.

Grâce à la boutique du cerf-volant dont nous parlions la semaine dernière, nous avons pu l’essayer et nous faire une petite idée.

C’est une bonne surprise en réalité. Le HQ Atomic est vendu comme un modèle pour commencer et s’améliorer en freestyle avec tout de suite un cerf-volant performant et bien conçu.

L’avantage est qu’il peut être utilisé dans une large plage de vent, même fort.

Comme tous les cerfs-volants HQ, nous avons reçu une pochette tissu assez longue (qui peut contenir le cerf-volant monté une fois dépliée) avec les ligne sur leur enrouleur, les poignées straps et le cerf-volant pré-monté. Il suffit de connecter deux baguettes (horizontales) pour être prêt à voler.

Le Atomic est relativement grand et on sent tout de suite qu’il est à l’aise en vol. Dans 15 à 20 km/h il vole de manière régulière et constante (un peu plus de vent aurait été apprécié). A la moindre pression sur une poignée, il tourne dans un mouchoir de poche. On passe aisément les figures de bases et le stop. Le Atomic est assez lourd est on le sent bien présent aux commandes.

Assurément un très bon modèle pour apprendre ce qu’il y a à savoir en freestyle et pour s’amuser dans toutes les conditions. Pour le prix, il est plus grand et lourd que les modèles d’initiation (HQ ou autres) d’entrée de gamme et permet de passer des figures facilement. Un super premier cerf-volant pour un adulte si on a le budget.

Je veux en savoir plus sur le cerf-volant HQ Atomic

A noter l’ouverture d’un tout nouveau shop dédié au cerf-volant (et un peu aux cerfs-volants de traction) et aux jeux de vent : www.boutiqueducerfvolant.com

Un large choix de cerfs-volants est déjà disponible sur le site à son ouverture. Des monofils pour les petits avec pas mal de formes différentes, des monofils pour les grands notamment pour faire voler des grosses structures ou faire de la photo aérienne, un choix de deltas 2 lignes assez large et toute la gamme Revolution 4 lignes pour débuter et pour les pros du quad. Un rayon girouette et jeux de vent est également dispo avec pas mal de jolies choses de chez HQ, Colours in Motion ou Premier Kites.

Les conditions de livraison sont plus intéressantes que sur la plupart des sites existants avec une livraison en point relais gratuite à partir de 75€ de commande et une livraison 24h possible sur de très nombreuses références. Possibilité de payer en 3x sans frais, CB classique, Paypal, virement ou chèque.

La boutique du cerf-volant est un site du groupe Powerkiter, la référence des ailes de traction et du mountainboard sur internet. On retrouve d’ailleurs sur la boutique du cerf-volant une section « Guides d’informations » avec pleins d’infos utiles pour débuter.

Visiter la boutique du cerf-volant